Ptitmath

Ptitmath's Great Adventures... ou les réflexions d'un idéaliste sur les opportunités du quotidien :)

14 décembre 2012

Bercy

salle-de-concert-bercy-paris

Récemment, j'allais pour la première fois de ma vie dans cette salle mythique pour le petit provincial que je suis pour assister à un évènement mondial : le concert de Michel Sardou. Je dis mythique, car qui n'a jamais entendu prononcer le nom de Bercy ? Cette salle est synonyme pour moi des concerts de Dorothée notamment. Lorsque j'étais jeune, toutes les stars que je regardais se produisaient à Bercy, c'était un gage de suprématie !... Et bien j'ai quelque peu déchanté.

On sent quand même cette volonté française (internationale?) de distinguer les grands espaces publics (ou semi-publics) par une touche architecturale qui ne peut laisser indifférent. Là aussi, Bercy se démarque bien du reste, avec un petit côté has been en béton des sixties, et des toits en pente avec de la pelouse. Quand on sait que la salle a ouvert en 1983, on peut se poser quelques questions.

La première chose que je peux reprocher dans l'approche de cette salle, c'est tout simplement que si on n'a pas son ticket sur soi, il est difficile de savoir ce qui se trame derrière ce blocus. Aucune grande affiche nulle part, ni même une petite. Dommage de ne pas metre en avant le côté évènementiel, grandiose et festif de ces évènements. J'aurais aimé une affiche géante de Michel Sardou devant l'entrée principale, des spots qui l'éclairent, de quoi mettre l'eau à la bouche de tous ses fans (!).

entree_principale_popb   G-102-2

Une fois à l'intérieur, la distinction entre le Palais Omnisport de Paris Bercy (POPB) et la station de métro parisienne est fine. Du carrelage, du béton partout. Ça m'a fait un peu penser au gymnase de Sarlat. Il est clair que toute la séquence d'entrée est à revoir, et les parties communes à réaménager, ça a pris un coup de vieux. 

Pour ce qui est de la circulation, là il n'y a rien à dire, la signalétique est claire et il est facile de trouver sa place, malgré la grandeur de la salle. Par contre, et là pour le public de Michel Sardou, ça craint, l'accès aux places n'est vraiment pas facile. Les gradins sont en pente sévère et j'ai cru voir valser plus d'une fois une mémé trop pressée de voir Michel.

471058_10151175103441325_868424396_o

Observez la pente en face... bon courage pour tout remonter à la fin du spectacle!

DSC03294

En ce qui concerne la salle... et bien malheureusement ce n'est pas une salle de concert. Je suis d'accord, tout peut se faire dans cette salle, et elle peut être modulée en un temps record. Mais les places ne sont certainement pas adaptées à tous les évènements. Comme le montre la photo ci dessus, nous étions assis en biais pour apercevoir la vedette, et on ne peut pas dire que ce soit très confortable... Par contre si la scène avait été centrale, ça aurait été parfait. Mais enfin bon, je suis sûr que les fans assis dans la fosse (sur des chaises en platique) se sont régalés. Nous, nous étions un peu loin, mais enfin bon au stade de France ça aurait été pire.

Je dois donc dire que cette salle m'a un peu déçu (et non pas le concert de Michel), à cause d'une approche un peu trop bétonnée, et des parties communes froides à la mode Métro de Paris. Idem pour la buvette en plastique posée comme ça au milieu de la salle avec des machines à roulette, plutôt sale et peu engageante... La salle n'est pas vraiment adaptée à un concert même s'il est appréciable d'avoir une vue dégagée sur la scène depuis n'importe quelle place. A condition bien entendu de vous assoir en biais, ou de tourner la tête... Une nouvelle séquence d'accueil, et ce sera parfait!

Posté par Ptitmath à 14:25 - Re-Experience it! - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Je suis tellement d'accord

    Juste pour te dire, j'étais aussi à ce concert et j'adhère totalement à ton analyse!

    Posté par liliflo, 30 décembre 2012 à 23:10

Poster un commentaire